09.11.2017

Actualités

Le Congrès Cradle to Cradle réclame un monde sans déchets

Nous nous souvenons plus facilement des nouvelles négatives que des positives, a souligné dr. Michael Schmidt-Salomon (philosophe et écrivain) lors du 4e Cradle to Cradle (C2C) Congress les 20 et 21 octobre 2017 à l'Université Leuphana de Lüneburg. ZINQ, en tant que partisan et (pro)moteur de l’économie circulaire dans les techniques de traitement de surface, faisait partie du panel sur les bonnes pratiques.

Les 800 congressistes de l’édition de cette année témoignent du fait que le message positif porté par le concept C2C recueille une large majorité. Avec une empreinte environnementale positive, nous pouvons changer le monde et rompre les chaînes des schémas classiques de la pensée durable.

« Dans 100 ans, les gens seront plus raisonnables et ne comprendront pas que nous ayons pu produire sans C2C », affirme Schmidt-Salomon.


Organisé par Cradle to Cradle e.V., le Congrès international C2C a illustré par quelques exemples concrets comment protection de l’environnement et économie peuvent aller de pair grâce à une véritable économie circulaire C2C.

Alors que les ressources naturelles continuent à se raréfier, C2C offre une approche et une solution innovantes. Les produits sont repensés et conçus dès le départ pour que les matériaux dont ils sont constitués puissent réintégrer le circuit sans problème. Les intervenants, essentiellement autour de la thématique “Construction et architecture”, ont débattu de C2C comme moteur de l’innovation. Il a été clairement mis en avant qu’il faut des visionnaires et des passionnés de C2C pour développer un autre modèle au niveau des produits existants, des processus de fabrication et de l’économie. Ainsi, Thoma (CEO Thoma Holz) a indiqué qu’il fallait refaire une maison d’une maison, pour avoir assez de bois. Si nous faisons d’une maison un déchet spécial non récupérable, nous gaspillons de précieuses matières premières. Durant le congrès, des exigences concrètes ont également été formulées à l’égard du monde politique. Ainsi, les adjudications dans la construction doivent évoluer, de sorte que les projets ne soient pas seulement attribués au moins-disant. Pour réaliser un vrai changement, politique, économie et consommateurs doivent se mettre d’accord.

Lars Baumgürtel, actionnaire et directeur du groupe ZINQ, tire un bilan satisfaisant du congrès : 

« Dans nos traitements de surface C2C, efficience et efficacité vont de pair quand il s’agit de gérer les ressources. Nous intégrons le principe Cradle to Cradle tant pour le produit que pour sa fabrication. Nous nous engageons au sein du cercle C2C car c’est précisément dans le réseau formé par l’économie, l’associatif et la politique qu’il faut accélérer le mouvement pour appliquer largement ce principe. Le congrès fait réfléchir et permet un échange d’idées dans un esprit d’amélioration continue. »


La conclusion de Tim Janßen, directeur de C2C e.V, est particulièrement positive :

« Le congrès fut un succès en tous points. Les nombreux participants et les acteurs internationaux comme dr. Leyla Acaroglu, Lewis Perkins et Ken Webster démontrent que le Congrès C2C est au cœur de l’attention en tant que plus grande plateforme C2C dans le monde. »


Nora Sophie Griefahn, directeur de C2C e.V., tire aussi un bilan positif de l’événement et se réjouit déjà de l’édition de l’an prochain :

« Les 800 congressistes et les orateurs comme le prince Carlos de Bourbon de Parme, Andreas Engelhardt et dr. Michael Schmidt-Salomon ont rendu le congrès très vivant et ont montré que C2C intéresse des secteurs très divers de la société. »

Lars Baumgürtel, actionnaire et directeur du groupe ZINQ a présenté le cas de bonne pratique 'ZINQ comme exemple C2C dans les techniques de traitement de surface’.
Photo: © C2C e.V.
4e Cradle to Cradle (C2C) Congress les 20 & 21 octobre 2017 à l’Université Leuphana de Lüneburg.
Photo: © Max Arens
A gauche : Tim Janßen, directeur de C2C e.V.
A droite : Nora Sophie Griefahn, directeur de C2C e.V.
Photo: © Max Arens
Environ 800 congressistes ont montré que le message positif du concept C2C était très bien accueilli.
Photo: © Max Arens

Cradle to Cradle®

Contact

Vous avez des questions sur C2C ou sur la certification C2C des surfaces ZINQ® ?
Notre expert ZINQ dr. Thomas Pinger y répond volontiers.

 

 

Dr. Thomas Pinger

Responsable Recherche & Développement
  • +49 209 9403-403
nous contacter
Afin d'optimiser la fonctionnalité de ce site pour vous, nous utilisons des cookies. En utilisant notre site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies Informations supplémentaires