Je suis ZINQ – portrait de :
Marco Specka – de stagiaire à directeur d’usine

Description

Nom : Marco Specka
Fonction : directeur d’usine
En fonction depuis : août 2003


Marco, pouvez-vous évoquer en quelques mots votre formation et votre carrière ?

Évidemment, et avec plaisir. Après mes études secondaires, j’ai suivi une formation professionnelle. Après mon service civil, j’ai démarré en août 2003 une formation d’employé commercial chez ZINQ et j’ai pu vivre ma troisième année de formation dans les bureaux d’Essen, en Allemagne.

Pendant ma formation, j’ai appris à connaître tous les services commerciaux de l’entreprise, depuis le traitement des commandes jusqu’à la distribution et au marketing.

J’ai été engagé au département commercial à Essen. Grâce au directeur de l’époque, Monsieur Kreft, j’ai eu la possibilité de m’immerger encore davantage dans le monde de la galvanisation à chaud. En 2008, j’ai pris part à un cycle de formation pour les cadres et, la même année, je suis devenu responsable du Service Center de ZINQ à Essen.

Qu’il s’agisse d’analyse et de contrôle, de planning, de gestion de processus ou de conseils d’experts aux clients, mes responsabilités professionnelles étaient très variées et vraiment passionnantes.

En mars 2009, parallèlement à mon travail, j’ai commencé des études à temps partiel, plus particulièrement un bac en économie et management, à la FOM (NDLR : une haute école située à Essen), études que j’ai terminées avec succès.

Juste avant la fin de ces études, en juillet 2011, dans le cadre d’un programme de formation interne, je suis devenu directeur ad interim de l’usine de Gelsenkirchen.

De janvier 2012 à fin décembre 2014, j’ai été directeur d’exploitation à Essen, et, depuis le 1er janvier 2015, je suis directeur de l’usine ZINQ de Gelsenkirchen. Une fonction que j’occupe toujours aujourd’hui avec énormément de bonheur.

 

Que conseilleriez-vous à des collègues qui aspirent à devenir directeur d’usine ?

Je leur donnerai simplement ces deux citations, qui sont intimement liées : « Il n’y a que deux conduites avec la vie : soit on la rêve, soit on l’accomplit » (René Char) et « Rien ne sort de rien » (Alcée).
Le poste que j’occupe actuellement me convient, mais j’ai dû travailler énormément et faire des choix pour y arriver. D’un autre côté, beaucoup de choses sont mises en place chez ZINQ pour reconnaître les talents et les encourager à grandir.

 

Jusqu’à présent, quelle a été votre plus belle expérience chez ZINQ ?

Je me souviens encore très bien de ce moment où le Dr. Bendiek m’a demandé si je voulais prendre la direction de l’usine d’Essen. Je n’avais pas énormément de temps pour répondre. Cela m’a empli de fierté que l’on ait une telle confiance en moi et que je reçoive l’opportunité de réaliser mes ambitions au sein de notre groupe.


ZINQ est pour moi

... une grande famille, dans laquelle le soutien et la serviabilité sont très appréciés. Je vois aussi en ZINQ un employeur pour qui le bien-être environnemental et social est très important. Un groupe offrant d’intéressantes opportunités de travail, de carrière et de formation continue. Un groupe où la culture du service est réellement vécue.

 

 

Afin d'optimiser la fonctionnalité de ce site pour vous, nous utilisons des cookies. En utilisant notre site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies Informations supplémentaires